Home / Carvone

Carvone

----- EN COURS DE REDACTION -----

- Administration par voie orale ou topique
- A partir de 9 ans
- Concentration maximale de 1.2%
- Prise quotidienne par voie orale jusqu'à 0.6 mg/kg
- Ne pas utiliser en diffusion ou par inhalation
- Ne pas utiliser chez l'enfant de moins de 9 ans
- Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante
- Déconseillé chez les personnes asthmatiques
- Interactions médicamenteuses potentielles

I° Pharmacognosie

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

II° ADME

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

III° Toxicité

1° Toxicité orale

En 1990, le Comité d’experts de la FAO et de l’OMS sur les additifs alimentaires (JECFA) a réalisé une évaluation de la dose orale quotidienne acceptable de carvone. Il estime alors celle-ci à 50 mg/j chez l’adulte [X].

En 2014, la Carvone a fait l’objet d’une nouvelle évaluation par l’Agence Européenne de la Sécurité Alimentaire (EFSA) qui estime la dose orale quotidienne acceptable chez l’adulte à 30 mg/j [X]. Cette estimation s’appuie sur l’ensemble des études toxicologiques à disposition et essentiellement sur les résultats d’une étude réalisée sur des rats (données non-publiées).

En 2016, l’Agence Européenne de la Sécurité Alimentaire (EFSA) se penche sur la sécurité d’une utilisation de la Carvone, en tant que pesticide naturel [X]. Elle confirme alors son évaluation de 2014. Elle confirme par ailleurs que la carvone ne présente pas de risque apparent de carcinogénicité.

2° Toxicité cutanée

La L-Carvone est considéré comme irritante/sensibilisante au niveau cutané. Quant à la D-Carvone, son application cutanée pure chez le lapin induit un érythème persistant 24 heures. Appliquer sur 25 volontaires humains à une concentration de 2%, elle n’était ni irritante ni sensibilisante [X].

Par mesure de précaution, l’IFRA recommande de limiter la concentration en Carvone d’une formule topique à 1.2% [X]. Sur base de cette recommandation, une dilution de l’huile essentielle d’Aneth à une concentration maximale de 2% est donc à envisager pour une application cutanée.

Par ailleurs, une évaluation de l’absorption de la Carvone par voie topique révèle que celle-ci est largement absorbée par la peau [X]. En conséquence, la toxicité systémique et donc les valeurs décrites dans la toxicité orale, sont à prendre en considération.

IV° References

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.